Stread


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pages 23 Stread

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysandre
Modérateur
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 12/03/2016

Feuille de personnage
Champs: Prénom: J I Heinz

MessageSujet: Pages 23 Stread   Dim 12 Mar - 0:00

*Je bouscule les gens pour pouvoir passe. Si je peux essayer de tout arrêter sur ce point, je dois foncer. Sinon, personne ne finira ce cercle vicieux sans aucun sens. Le Serval essaye de me suivre mais il est coincer par le monde*
Akame: Santo ! Arrête !! SANTO !!
Shira: Je vais le chercher !
Akame: Non, n'y va pas c'est trop dangereux !
*Les gens qui participent au nouveau tournoi monte sur le terrain, j'y suis aussi.Le portail se ferme derrière nous et une personne la verrouille. Les gens autour de moi se transforment*
Santo: Je ... Je n'aurais pas réfléchi trop vite ?
*N'ayant rien pour me transformer je reste figer comme une vulgaire quille au milieux du terrain, au coté des animaux plus ou moins "géant". La Panda roux s'accroche au grille et essaye de monter mais se fait aussitôt arrêter par le Serval qui essaye de la décrocher*
Shira: GRAND FRÈRE !!!
Akame: Tu ne peux pas monter c'est dangereux !
*J'ai tendu l'oreille, et mon regard tourne en fonction de la ou j'ai cru percevoir une voix que je connais. Mais a peine après avoir tourné, que la bataille commence. Un grand ours se fait mordre le bras par un chacal, il le repousse avec un coup de griffe qui arrache une partie de peau sur le dos pas très profonde, en tombant 1 mètre plus loin, il se lève, sort les crocs et charge de nouveau*
Shira: Fait quelque chose alors ! Santo va y passer si ça continu !
Akame: Je ne peux pas agir là ou je me trouve !
Shira: Va le chercher.
Akame: C'est ce que j'aimerais faire mais c'est impossible !
Shira: Grimpe a ma place !
Akame: Il y a du fil barbelés plus haut, de l'autre coté. Même si j'y arrive on ne pourra pas sortir tant qu'il n'y aura pas qu'un seul vainqueur.
Shira: Il faut arrêter se combat !
Akame: ...
*De ses mains le Serval agrippe ferment les grilles et hurle*
Akame: Santo ! C'est le même principe que tout les autres combat que tu as mené jusqu'à maintenant ! Ton animal sommeil en toi ! Il serait temps que tu le réveil !!
Santo: Akame ... (Ça me rappelle la fois ou je me trouvais dans les ruines pour apprendre a me battre. Cette sensation qui m’envahissait, impossible de l'oublier. Pourtant, je n'arrive pas a savoir ce qui me bloque)
Shira: Grand frère, derrière toi !
*Un Rhinocéros est posté derrière moi, au moment ou mon regard croise le siens il lève sa corne, je ferme mes yeux*
Santo: (C'est ça ...)
Rhinocéros: Ne m’en veux pas petit.
Santo: (Ce qu'il me manquer) C'est la vérité !
*Je me transforme, les poils de ma fourrure noir vire au blanc et des formes bleu viennent se déposer sur mon pelage*
Rhinocéros: Qu'est ce que !?
Santo: Je ne peux pas mourir maintenant !
*De mes crocs je retiens sa corne en l’immobilisant. En secouant ma tête et tout mon corps j'ai réussi a faire valser le Rhinocéros sans trop d'effort ... J'ai l'impression de m'être libéré d'un lourd fardeau. Je me sens tellement libre que j'ai l'impression de faire l'impossible ... Mais d’où me viens toute cette force ?*
Santo: Ce c'est vraiment moi !?
Akame: Il peut y arriver ... C'est un ancien player.
Shira: Qu'est ce qui lui arrive ? Pourquoi il as changé de forme !?
Akame: Il a du prendre les critères du Santo de cette époque, puisqu'il ne font qu'un.
Shira: Ah ! Ça veux dire qu moi aussi je récolter les données de la Shira d'ici !?
Akame: Fort possible.
*Le Rhinocéros se relève de sa chute et montre son mécontentement en frottant son pied droit, au sol. Il baisse sa corne et charge. Avec sa puissance je fut jeter dans les air, j'ai frôlé le plafond avant de redescendre. Mais avant de me retrouver au sol, le Rhinocéros est déjà sur une autre charge et m'attendais. Je me suis repris de pleins fouet sa corne au niveau de ma flanche gauche, le coup me propulse au grille et je la glisse de tout le long. Après de tel coup ... Je ne me sens pas moins fatigué*
Santo: Ça ... Ça fait mal non ? Alors pourquoi je ne suis pas gravement blessé !?
Akame: Son corps tout entier est devenu une arme a elle seul.
Shira: Courage Santo !
Santo: C'est a mon tour de contre attaquer !
Rhinocéros: !!
*Je montre les crocs et lui mord une jambe, sous la force de ma mâchoire mes dents s'enfonce dans sa peau, il c'est retransformé et hurle. Je l'ai tout de suite lâché, dans mon moment d’inattention il souri et son regard ne me suis pas mais ce qu'il y a derrière. Je me retourne, il y a deux sabots levés d'un Cheval, je l'ai esquiver de justesse mais mon 1er adversaire ne s'en ai pas sortis*
Santo: ... (Pourquoi c'est-il transformer ? Est ce diversion en groupe ?)
*Le Cheval redresse ses sabots, je les reçois en pleine tête. Ce qui m'entoure disparais dans une buée noir les hurlements des gens s'estompe*
Santo: Je suis ou ? Je suis encore bien réveillé alors ou ...
Voix: Dans ta conscience.
Santo: Qui est tu ?
Voix: Je suis toi.
Santo: Pourquoi suis je ici ?
Voix: Tu connais très bien la réponse.
Santo: Je ... suis mort ?
Voix: Non. Tu cause le chaos à ton entourage.
Santo: Que veux tu dire ?
Voix: Tu n'as plus le contrôle de ton corps. Réagissant comme une bête sauvage pour ta survie.
Santo: Comment je peux faire pour m'arrêter !?
Voix: Toi seul le sais.
Santo: Mais comment ? La voix ? Comment !? Je ne suis ... Calme toi ... Calme toi ... Ce n'est que le fruit de mon imagination qui me joues des tours ... Quand je vais ouvrir mes yeux je serais dans un lit bien chaud et tout le monde sera la.
*J'ai ouvert et fermer les yeux mais le décor ne change pas. Je me sens suffoquer, sa devrais être impossible, je suis dans ma conscience. Quelque chose coule sur mon visage, je frotte avec ma main et en la regardant, une teinte rouge, me fit horreur. Mes mains et ma voix tremble, j'ai beau vouloir reculer je ne peux pas, un horrible goût de sang coule dans ma gorge, et j’entends a répétition la voix "Tu cause le chaos a ton entourage". Quelqu'un me caresse doucement la tête et une voix familière en sort "Calme toi, calme, c'est fini ..."*
Shira: Santo !
Santo: !!!
*Ma vue est revenu, le monde continu de hurler, mais des cris différents qui montre la panique. J'ai les crocs plantés dans une chaire d'une épaule, en tournant mes yeux, c'est le Serval. Je lâche doucement ma prise qui ne me lache pas, je le sens trembler contre moi. JE me transforme, le Serval se redresse*
Akame: Tu ... Tu es revenu, tout va bien ? Tu as mal quelque part ?
Santo: N... Non ...
*Je regarde la blessure que je lui ai fait. Son épaule est noir, mes yeux s’écarquille*
Santo: C'est moi qui t'ai fait ça !?
Akame: Je vais bien.
Santo: Il faut aller a l'infirmerie ! De quoi arrêter le sang !
*Je cercle de quoi soigner autour mais il n'y a qu'une marre de sang qui nous entoure. Les personnes derrières les grilles recule quand mon regard se pose sur eux. Le Serval enlève sa veste et la pose sur ma tête*
Akame: Ça va aller, on rentre.
Santo: Que m'arrive t'il ?
Akame: Je te dirais tout une fois au calme ... Je suis vraiment désolé que tout cela t'arrive. Je n'aurais jamais du vous faire venir ici.
*Il se lève et me tend sa main, je la saisis mais mes jambes n'arrivent pas à me supporter, je ne décolle pas du sol. Le Serval se baisse, me prend à la taille et me soulève*
Akame: Accroche toi bien.
Santo: ...
*Je m'accroche à son cou sans vouloir trop touché son épaule auquel il n'utilise pas. Au portail grand ouvert, la Panda roux nous attend. De sa petite main elle pogne le bout du T-shirt du Serval, les gens s'écartent au fur et a mesure que l'on avance. Nous sommes allés sur une petite route, le Serval me dépose au sol pour reprendre son souffle, la Panda roux ne lâche par le Serval et me fixe avec frayeur*
Santo: Je te ... Fais peur ?

*A Suivre*

Lys
Revenir en haut Aller en bas
 
Pages 23 Stread
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stread :: Stread - histoire originale © lysandre :: TOME IV-
Sauter vers: